Les personnes âgées

Motifs de consultation

L’ergothérapie s’adresse à des personnes âgées en situation de handicap afin de retrouver ou de maintenir leurs capacités ainsi que de prévenir les complications liées à la maladie et à son évolution.

  • Le maintien ou l’amélioration des capacités motrices et d’équilibre

L’ergothérapeute favorise la verticalisation et les mobilisations, propose des exercices d’entretien articulaire et musculaire. Cette intervention s’inscrit également dans le cadre d’une rééducation ponctuelle afin de retrouver des gestes fonctionnels (après fracture, AVC,…).

  • La prévention des chutes

Au travers d’ateliers, l’ergothérapeute sensibilise la personne à son environnement, aux risques qu’il représente et le conseille sur les bonnes habitudes à adopter.

  • Le maintien des capacités cognitives

Par des exercices de stimulation cognitive (exercices ludiques, de logique, de réflexion,…) ainsi que des mises en situation d’une activité du quotidien (faire des courses, préparer un repas,…), l’ergothérapie permet un maintien des capacités mnésiques, sémantiques, exécutives, praxiques, gnosiques, attentionnelles et spatio-temporelles.

  • Le maintien de l’indépendance et de l’autonomie dans les activités de vie quotidienne

L’ergothérapeute propose des mises en situation écologiques (toilette d’autonomie, habillage, préparation d’un repas,…) afin de stimuler les fonctions résiduelles et de compenser les fonctions défaillantes par des aides techniques.

Exemple : il apprend à la personne à effectuer ses transferts en toute sécurité ainsi qu’à utiliser son fauteuil roulant pour être indépendant dans ses déplacements.

  • Adaptation de l’environnement et préconisation d’aides techniques

L’évaluation, les conseils et les préconisations de l’ergothérapeute visent l’accessibilité, la sécurité et l’autonomie dans les activités quotidiennes.

  • Conseils et accompagnement des aidants

L’ergothérapeute accompagne les aidants, assure un suivi des installations mises en place et de l’utilisation du matériel (fauteuil roulant, verticalisateur, lève-personne, disque de transferts,…).

Les évaluations : bilans

  • Bilan fonctionnel du membre supérieur : mobilité et préhension ;

  • Bilan articulaire et musculaire ;

  • Test Moteur Minimum ;

  • Bilan d’autonomie de Berg : mobilité réduite/ épreuves d’équilibre et de sécurité ;

  • ERFC : Évaluation Rapide des Fonctions Cognitives ;

  • Évaluation Écologique : bilan fondant au chocolat, préparation d’un café ;

  • MIF : Mesure de l’Indépendance Fonctionnelle ;

  • Bilan Activité Vie Quotidienne (AVQ) – 18 items.

Les évaluations écologiques :

Il s’agit d’évaluation de la personne dans son milieu de vie. Elles évaluent les particularités de l’environnement et leurs interactions avec la personne (et vice versa). L’environnement contient l’architecture, mais aussi l’entourage proche, les habitudes de vie, le mode de vie (social, culturel, religieux,…).

Comment se déroule le suivi ?

Suite à l’évaluation, les objectifs thérapeutiques de l’intervention sont mis en place en séance individuelle, au domicile de la personne ou dans des lieux de vie importants pour elle (épicier, transport en commun,…).

L’aidant familial ou la personne vivant au domicile, peut participer aux séances lorsqu’il/elle est concerné(e) par notre intervention.

L’ergothérapeute travaille en partenariat avec des revendeurs de matériel médical, les organismes pour l’aménagement de l’habitat et tous les professionnels entourant la personne âgée.