Visites à domicile

L’évaluation du domicile : pour qui, pourquoi ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, en cours d’hospitalisation avec un projet de retour à domicile ou à la maison avec des difficultés de mobilités et une perte d’autonomie, n’hésitez pas à faire appel à un ergothérapeute afin de vous aider dans votre projet de retour ou de maintien à domicile.

La visite à domicile consiste à évaluer l’accessibilité du domicile d’une personne en situation de handicap. Pour cela, l’ergothérapeute va tenir compte des habitudes de vie de la personne et de son environnement (social, familial, architectural,…) afin de lui proposer des aménagements et des aides techniques adaptées dans le but d’optimiser son indépendance et son autonomie au quotidien et éventuellement de soulager la famille et les aidants.

 

La situation de handicap : de quoi s’agit-il exactement ?

Une situation de handicap peut être rencontrée par n’importe qui, n’importe où. Que vous soyez valide ou invalide, jeune ou moins jeune, chez vous ou à l’extérieur. Pour vous donner quelques exemples :

– les personnes qui font les courses et transportent un chariot peuvent se retrouver en situation de handicap quand il s’agit de franchir un trottoir trop haut ou s’il faut monter un ou plusieurs étages sans ascenseur pour accéder jusqu’à leur domicile,

– les parents qui doivent prendre les transports en commun avec leur poussette et qui se retrouvent en difficulté au moment de franchir les marches des stations de métro, passer les portes et les tourniquets,

– les vacanciers qui transportent leur grosse valise et doivent subir les irrégularités du trottoir, les pavés et j’en passe.

Voilà pourquoi, une situation de handicap peut se retrouver dans le quotidien de tout un chacun, mais dans l’ensemble nous arrivons à y faire face. Ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde et nous sommes là pour tenter de trouver des solutions adaptées aux problèmes rencontrés.

 

Comment se déroule l’évaluation du domicile ?

Dans un premier temps, l’ergothérapeute va commencer par recueillir un certain nombre de données sur la personne, ses activités de vie quotidienne, ses habitudes de vie et ses loisirs afin de définir la problématique rencontrée au domicile et d’établir son projet de vie.

Ensuite l’ergothérapeute va procéder à une visite du domicile pour évaluer l’accessibilité extérieure (trottoir, portail, interphone), celle des espaces communs (couloir, ascenseur, escaliers, boîte aux lettres), pour finir avec l’accessibilité intérieure. Pour cela, l’ergothérapeute va effectuer des mesures (largeur de porte, hauteur des marches, espace de circulation,…) et mettre la personne en situation écologique. Les déplacements du quotidien et les transferts seront observés attentivement. Lors de cette visite, l’ergothérapeute sera en mesure d’identifier les éventuels risques (tapis glissant, mauvaise posture,…) et de donner des conseils appropriés aux usagers afin de les éliminer. Grâce à ses mises en situation et aux informations recueillies préalablement, l’ergothérapeute pourra évaluer le besoin en aides techniques, mais aussi en aides humaines, qu’il s’agisse du portage de repas, de l’intervention d’une auxiliaire de vie ou encore d’une aide-ménagère. De plus, des essais de matériel peuvent être organisés à domicile si besoin en collaboration avec des revendeurs de matériel médical.

Enfin, à distance de cette évaluation, un compte rendu détaillé sera rédigé afin de répertorier les difficultés rencontrées au domicile et faire l’inventaire des préconisations que l’ergothérapeute aura jugées utiles pour y faire face. Il faut noter que parfois une simple réorganisation des pièces et l’acquisition de quelques aides techniques suffisent pour optimiser les espaces de circulation, sécuriser les transferts et les déplacements et ainsi faciliter le quotidien. Mais dans d’autres cas, des aménagements avec ou sans modification du bâti sont à envisager. Il faudra alors faire appel à des professionnels compétents pour évaluer la faisabilité des travaux et les mettre en œuvre. Dans le cadre d’une demande de financement pour les usagers qui souhaitent réaliser des travaux d’accessibilité de leur domicile, notamment pour les aménagements de salle de bain, ce compte-rendu pourra être transmis aux organismes financeurs pour appuyer leur demande (bailleurs sociaux, MDPH, mutuelle,…).